Entraînement à la marche naturelle et à la course à pied

Qu’est-ce que Tara- Natural-Walking ?

Le mot “tara” est le diminutif de “tarahumara”.

Les Tarahumara, également connus sous le nom de Raramuri – “ceux qui courent vite” – sont une ethnie indigène qui vit dans les Copper Canyons au nord du Mexique (connue grâce au livre “Born to Run”). La course à pied occupe une place importante dans leur culture. Qu’ils chassent ou qu’ils se détendent en marchant, ils parcourent souvent jusqu’à 170 kilomètres en une journée à travers gorges et vallées. Chez de nombreux peuples primitifs, la marche sur l’avant du pied est encore très répandue aujourd’hui, car elle permet de se déplacer en douceur et avec souplesse. De plus en plus de coureurs de fond réapprennent à “marcher devant le pied”. Les semelles fixes et amorties font perdre à de nombreux coureurs l’accès intuitif à cette forme de course naturelle, ce qui peut entraîner des blessures et des douleurs. Les douleurs dorsales et les tensions sont prévenues par la marche sur l’avant du pied.

Le “Tara-Natural- Walking” peut être pratiqué entièrement pieds nus ou avec des chaussures minimalistes pour pieds nus. C’est une alternative saine et joyeuse à la marche et au jogging traditionnels. Dans le cas de la tara-walking ou du running, l’accent est moins mis sur l’amélioration des performances et la compétition. Une attitude contemplative avec la pleine conscience sont la base pour entraîner l’endurance, la flexibilité, la force physique et mentale.

Qu’est-ce que Tara-Natural-Running ?

Le natural running est la forme de course la plus naturelle au monde.

Il y a des athlètes célèbres qui peuvent même courir pieds nus sur la piste ou sur l’asphalte. Abebe Bikila, qui a remporté le marathon des Jeux olympiques de 1960 pieds nus, en est un exemple. Les Indiens Tarahumara marchent jusqu’à 170 km par jour sur leurs sandales Huarache minimalistes sans ressentir la moindre douleur. Quel est votre secret ?

Plus ta course sera naturelle, plus le risque de blessure sera faible.

Quelles sont les chaussures et les vêtements appropriés pour l’entraînement ?

Pour la marche naturelle et la course, je te conseille de porter des chaussures pieds nus avec des semelles souples et flexibles. Pour se sentir le plus possible pieds nus, nous avons développé les sandales Tarasoles (je les fabrique spécialement d’après l’empreinte du pied pour la marche et la course).

Nous ferons de nombreux exercices pieds nus, sans chaussures. Il n’est pas nécessaire d’avoir des bâtons pour marcher, mais tu peux les apporter et essayer ce qui te convient le mieux. Merci de porter des vêtements amples et respirants, et de prévoir un imperméable en cas de légère bruine.

 

 

Yoga de l’oignon

Cette forme de yoga a été développée par Sabine Schumacher. Les “asanas” (postures) simples se pratiquent aussi bien debout qu’en marchant. Le corps peut plus facilement retrouver sa façon naturelle de marcher grâce au “yoga de la marche sur les talons”. Cela permet de réduire et d’éviter les douleurs et les tensions dans l’appareil locomoteur. La stabilité et le bien-être intérieur sont en outre favorisés.

Le “yoga de l’oignon” peut être pratiqué pieds nus ou avec des chaussures minimalistes pour pieds nus.

Aujourd’hui, des personnes de tous âges pratiquent – de préférence en pleine nature – le “ball-trap yoga”.